Rechercher

Communication interne : Evitez la surinformation en entreprise!

Dernière mise à jour : mai 3


La communication permet de générer confiance et engagement.


Cependant, avec la multitude de canaux qui se développent et la difficulté à centraliser, il est facile de s’épuiser et de se confondre dans toutes les annonces et tous les mails envoyés.

La surcharge informationnelle, ou la surinformation (ou encore l’infobésité) engendre :


  • Saturation

  • Désinformation

  • Baisse de la productivité

  • Stress et burn-out


Les mails à répétition génèrent un sentiment d’urgence généralisé où 74% des managers déclarent en souffrir et 94% pensent que la situation ne peut que se détériorer[1].

En plus des mails officiels, les échanges informels des autres canaux et la messagerie instantanée s’additionnent et peuvent faire perdre l’objectif initial, voir même avoir l’effet inverse avec la propagation de rumeurs génératrice de stress supplémentaire. Comment faire le tri lorsque 25% d’une journée de travail est consacrée à la recherche d’information ?


La surabondance d’information est proportionnellement liée à la taille de l’entreprise et au niveau de hiérarchie. Là où les fonctions support croulent souvent sous les messages et conversations de groupe, les collaborateurs sur les sites de production ont moins souvent accès à des mails et numéros professionnels, et au contraire manque d’information et de transparence. Le contraste peut générer clivages et incompréhensions.


L’important pour contrer est de mettre en place une communication raisonnée, centralisée et donner les outils pour y arriver.


Vous pouvez mettre en place Kisdis dans cet objectif. La solution centralise et stock les informations de votre choix, de façon structurée afin d’avoir une vision synthétique et globale rapidement. Tout est mis à jour en temps sans avoir besoin de renvoyer des mails.

Tous les collaborateurs y ont accès, l’application étant disponible sur écran tactile et/ou en mode nomade (smartphone et ordinateur). Il n’y a aucune exclusion et le droit à la déconnexion est respecté.


Notre solution vous permet de remplacer vos tableaux d’affichages et vont au-delà des écrans dynamiques qui manquent d’interactivité et de souplesse. Avec les écrans tactiles que nous installons à l’emplacement de votre choix, le collaborateur décide des documents qu’il souhaite parcourir et peut répondre aux questionnaires que vous avez paramétrés.

Nous évitons que les informations se perdent en évitant l’envoi de mails ou messages à outrance. Le collaborateur a simplement à passer devant l’écran pour voir les informations affichées et veillant à réduire la masse informationnelle au nécessaire.

Evitez la surcharge au compte-gouttes, importez les documents de votre choix sur le même espace que ceux obligatoires et ne gardez que l’essentiel.


[1] N. Boukef, « Utilisation du courrier électronique dans l’activité managériale : usages, intérêts et limites », université Paris-Dauphine, 2005.